EN DIRECT – Clémentine Autain confirme un signalement d’agression sexuelle contre Taha Bouhafs et au moins une alerte

Le député, invité de Médiapart, a évoqué un grave reportage « qu’il n’a jamais rencontré ». « La voix des femmes doit être entendue sérieusement », a déclaré Jean-Luc Mélenchon, alors que Taha Bouhafs a retiré hier sa candidature aux législatives.

Ce direct est terminé

Ce direct est terminé

Cette émission en direct consacrée à l’actualité politique de ce mercredi a pris fin. Merci de nous suivre sur BFMTV.com.

Taha Bouhafs: Clémentine Autain évoque un signalement vendredi et des alertes d’autres femmes

Insoumise Clémentine Autain, invitée de l’émission de plein air de Médiapart, a déclaré avoir reçu un signalement et plusieurs alertes.

« On a suivi le cadre de la procédure, il y a eu une confrontation après le reportage et on lui a dit qu’on ne voyait pas comment il pouvait être candidat au nom de LFI », a-t-il expliqué.

Le PS renonce à Jérôme Lambert qui avait voté contre le mariage pour tous et l’ouverture de la PMA

Le PS renonce à Jérôme Lambert qui avait voté contre le mariage pour tous et l'ouverture de la PMA

En Charente, le Parti socialiste a finalement renoncé à la candidature du député qui a fini par placer Jérôme Lambert dans la 3e circonscription donnée par le Nupes, selon les informations de la Têtu. Suite au rappel de ses vœux contre le mariage pour tous et contre la PMA pour tous.

Les écologistes ont fait la grimace à l’annonce de son réinvestissement. « Pas en mon nom » a tweeté Sandrine Rousseau.

Et plus de 600 élus, militants et citoyens avaient signé une plateforme appelant la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) à revoir cette investiture.

Tandis que Jean Castex organise son pot de départ, 49% des Français veulent un nouveau Premier ministre de gauche

Tandis que Jean Castex organise son pot de départ, 49% des Français veulent un nouveau Premier ministre de gauche

Selon le dernier Ifop du JDD, 49% des Français souhaitent que le futur Premier ministre soit à gauche. Les plus jeunes y sont, sans surprise, plus enclins que les plus âgés avec 64% chez les jeunes de 18-24 ans contre 42% chez les plus de 65 ans.

Le chef de l’Etat a déclaré qu’il avait déjà le nom en tête. Avant d’annoncer ses options, Emmanuel Macron devrait continuer à réfléchir et à se concerter, probablement jusqu’à vendredi, dernier jour officiel du premier quinquennat.

Depuis que le robot a été photographié, les spéculations vont bon train sur le fait que l’hôte de Matignon doit avoir une fibre « sociale, environnementale et productive ».

Et chacun pèse les chances des ministres Barbara Pompili (Transition écologique), Élisabeth Borne (Travail) ou Agnès Pannier-Runacher (Industrie), tandis que les noms des ex-ministres de gauche Audrey Azoulay, actuelle directrice générale de l’Unesco, et Marisol Touraine , présent samedi à la cérémonie d’investiture du second quinquennat. Tant que le président « n’utilise pas ses réseaux apolitiques, ceux du monde administratif-économique », suggère un sénateur à l’AFP.

Pour Robert Ménard, « une majorité pour Macron » aux législatives serait un « moindre mal face au danger » Mélenchon

Pour Robert Ménard, "une majorité pour Macron" aux législatives serait un "moindre mal face au danger" Mélenchon

Dans une tribune pour le Figaro Vox, le maire de Béziers, Robert Ménard est encore couvert d’Emmanuel Macron.

Après avoir été un soutien critique de Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle, il estime qu’une « majorité pour Macron » aux législatives serait « moins mal face au danger » représenté à ses yeux par le rebelle Jean-Luc. Mélenchon.

« Nous ne voulons pas que cette république du chaos proposée par M. Mélenchon et ses troupes fraîches soit réunie » à l’Union populaire écologique et sociale nouvelle (Nupes), « tout comme nous ne voulons pas non plus d’un pays gouverné par ces pacotilles patriotes .à fantasmer sur Poutine ou Pétain », ajoute l’édile, qui a pris internationalement ses distances avec Éric Zemmour et Marine Le Pen.

« La parole des femmes doit être entendue sérieusement » : Jean-Luc Mélenchon prend ses distances avec Taha Bouhafs

Mon autre faute est celle de Jean-Luc Mélenchon. Alors qu’il soutenait encore Taha Bouhafs hier lorsqu’il annonçait le retrait de sa candidature, en référence à un « paquet qui s’est battu contre lui », le leader LFI change désormais de ligne. Décision justifiée comme celle de Julien Bayou sur des accusations de violences sexuelles contre Taha Bouhafs.

À LIRE  Grosses factures et coups bas : à Romorantin les langues se délient après la clôture des enquêtes sans suite

Après avoir soutenu Taha Bouhafs, Julien Bayou fait son mea culpa

Deux jours, deux ambiances. Après avoir soutenu Taha Bouhafs mardi lorsqu’il a annoncé mardi le retrait de sa candidature aux législatives dans la 14e circonscription du Rhône, Julien Bayou change de cap. Un changement motivé par des accusations internes de violences sexuelles à l’encontre de la journaliste militante investie par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES).

Macron a remercié « avec solennité » le gouvernement et Castex pour « le travail accompli »

Gabriel Attal a expliqué – sans plus tarder – lors du dernier rapport probable du Conseil des ministres de gouvernement Castex qu’Emmanuel Macron a « remercié » mercredi le chef du gouvernement à ses ministres pour le « travail » réalisé à partir de juillet 2020.

Licenciement abusif: la cour de cassation valide le barème Macron

Il s’agit d’une décision très attendue sur une mesure clé du début du premier quinquennat du président de la République.

La Cour de cassation a rendu jeudi son arrêt « barème Macron », qui a abouti à un plafonnement des indemnités pour licenciement abusif aux prud’hommes. Le tribunal vient de valider ce barème.

Elle est entrée en vigueur en septembre 2017 par ordonnance, malgré une forte opposition des syndicats, et a été validée par le Conseil constitutionnel en 2018.

Nouvelle prise parmi les sortants LR : le député sortant de la Sarthe Jean-Carles Grelier a reçu l’investiture de la majorité

Le nom du député LR sortant Jean-Carles Grelier s’ajoute à la liste des six Républicains récemment entrés dans la majorité, après Éric Woerth, Robin Reda, Constance Le Grip, Marine Brenie et Emmanuelle Haziza,

Jean-Carles Grelier a été investi dans la Sarthe.

Avec cette nouvelle vague d’investitures, la majorité, réunie sous la confédération « Ensemble ! », a pourvu 548 circonscriptions sur 577, même si au final elle doit renoncer à présenter des candidats dans une quinzaine de territoires.

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu investie par la majorité pour les législatives

Nouvelle vague de nominations pour « Ensemble ! » : la ministre des Sports Roxana Maracineanu est investie dans le Val-de-Marne contre le pépressiste Vincent Jeanbrun. Le nom de ce dernier a parfois circulé dans les rumeurs de manifestations à Emmanuel Macron, qui l’avait totalement démenti.

Le ministre était préféré par le LREM Jean-Jacques Bridey et qui était parti, qui avait pourtant postulé à l’investiture de la majorité pour un second mandat.

« Macron voudrait enjamber les législatives »: Pierre Jouvet attaque le président

Pierre Jouvet, négociateur en chef du leader socialiste pour l’union de gauche, peut à peine goûter à la place d’Emmanuel Macron aux législatives, après un long discours devant des candidats de la Renaissance mardi.

Législatives: la socialiste Lamia El Aaraje annonce sa candidature à Paris, contre l’accord à gauche

La socialiste Lamia El Aaraje a annoncé mercredi sur Twitter sa candidature aux législatives à Paris, malgré l’accord à gauche qui a donné cette 15e circonscription de la capitale à la candidate de -LFI Danielle Simonnet.

Nous résumons ici pourquoi le socialiste décide de se présenter comme un dissident.

« Honteux »: Patrick Kanner n’apprécie pas l’investissement d’Emmanuel Macron pour les législatives

Suite au discours d’Emmanuel Macron à Aubervilliers mardi devant des candidats en lice aux législatives, Patrick Kanner regrette cette attitude.

« Immature, incompétente »: Stéphane Le Foll critique la direction du PS

Stéphane Le Foll porte un regard sévère sur les cadres du Parti socialiste, suite à l’accord avec la France insoumise.

Jean Castex organise son pot de départ ce soir à 18h

A quelques jours de son départ de Matignon, qui doit arriver vendredi ou samedi, Jean Castex fête son départ avec tout son staff ce soir à 18 heures. dans les jardins de Matignon, selon les informations de BFMTV.

Un déjeuner pangouvernemental sera également organisé demain.

« Entre la République McKinsey et la République Traoré, je refuse de choisir »: Bardella renvoie dos-à-dos Macron et Mélenchon

Jordan Bardella explique qu’entre « Emmanuel McKinsey et la République Traoré », il « refuse de choisir », ce matin sur BFMTV.

À LIRE  Météo jeudi 16 juin : La canicule avance vers la Loire

« Mélenchon cherche la destruction de l’Etat »: Jordan Bardella a « peur » de l’union de la gauche

Jordan Bardella porte un regard sévère sur l’unité de la gauche, sous l’égide de la France insoumise.

« Sa décision n’est pas prise »: Marine Le Pen pourrait ne pas revenir à la tête du RN

Alors que Jordan Bardella est président du RN jusqu’au 10 septembre et a remplacé Marine Le Pen à la tête du parti, l’eurodéputé ouvre la porte à son éventuel maintien.

« Mélenchon veut transformer l’Assemblée nationale en ZAD »: Le Pen étrille LFI

Marine Le Pen porte un regard sévère sur Jean-Luc Mélenchon, qui intègre l’aile gauche.

« Je ne me vends à personne »: Marine Le Pen ferme à nouveau la porte à toute alliance avec Eric Zemmour

Malgré les nombreux appels à « l’unité nationale » de la Reconquête, Marine Le Pen refuse de rejoindre son ancienne concurrente présidentielle.

« J’aimerais poursuivre ma mission »: Richard Ferrand se verrait bien rester président de l’Assemblée

Alors que le remaniement se fait toujours attendre et que Jean Castex devrait démissionner cette semaine, Richard Ferrand tente de pousser son avantage.

« Je suis passionné par la présidence de l’Assemblée nationale. Et si je suis convaincu que je suis la personne la plus utile pour cette responsabilité, alors, oui, je voudrais continuer ma mission », a déclaré ce matin le président de l’Assemblée nationale. à Paris. .

« Gauche radicalisée », « rafistolage de circonstance »: Richard Ferrand cible l’union de la gauche

Le président de l’Assemblée nationale donne ses coups contre le Nupes, le nouveau syndicat populaire écologiste et social qui réunit LFI, PS, EELV et PC.

Les socialistes annoncent leurs 56 premiers candidats pour les législatives

Le Parti socialiste a dévoilé mardi soir la première vague de 56 candidats investis dans la Nouvelle union populaire écologique et sociale.

Outre le premier secrétaire du PS Olivier Faure dans la 11e circonscription de Seine-et-Marne, c’est notamment le nom de la patronne des députés socialistes, Valérie Rabault, dans la 1re circonscription de Tarn-et-Garonne.

Parmi les nouveaux investisseurs figurent le négociateur LFI Pierre Jouvet (4e de la Drôme), Laurent Baumel (4e de l’Indre-et-Loire), l’ancien député Jérôme Guedj (6e de l’Essonne), ou encore l’adjointe à la maire de Paris Olga Polski (11e place à Paris). ).

Retrouvez la liste des candidats dans notre article.

Des proches de Mélenchon, des membres de mobilisation sociale… LFI présente ses candidats

La France insoumise a annoncé mardi les noms de 323 de ses 328 candidats aux législatives, investis dans le cadre de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES).

Parmi eux figurent plusieurs proches de Jean-Luc Mélenchon comme Clémence Guetté ou Sophia Chikirou.

Plusieurs personnalités issues des mobilisations sociales tentent également leur chance, comme Rachel Kéké, l’une des femmes de chambre de l’Ibis-Batignolles à Paris ou Louis Boyard, l’ancien président du Syndicat national des lycéens.

Retrouvez la liste des candidats ici.

Marine Le Pen va dévoiler les candidats RN pour les législatives ce matin

Marine Le Pen lance aujourd’hui son parti dans la bataille des élections législatives où la finaliste à la présidentielle entend conforter sa place de première opposante à Emmanuel Macron, également soutenu par Jean-Luc Mélenchon et son syndicat de gauche.

Après s’être fait discrète ces dernières semaines, elle a fait le retour de ses médias mardi soir, il semblerait que le président ait la majorité en juin prochain. « La vraie question », c’est « l’opposition » qu’il devra affronter, a expliqué le député du Pas-de-Calais sur TF1.

Découvrez ici ce que vous retenez de son interview.

Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue dans cette politique en direct du mercredi 11 mai.

Au menu du matin ce matin :

8 h SÉNAT PUBLIC : Patrick Kanner

08h15 RADIO DU SUD : Stéphane Le Foll

8h35 BFMTV-RMC : Jordan Bardella

Laisser un commentaire