La veuve d’un des assaillants du Bataclan a été rapatriée en France en juillet

L’épouse de Samy Amimour fait partie des seize femmes qui ont été ramenées au pays cette année. Elle a été gardée en prison.

Publié le 14/09/2022 11:08

Mis à jour: 14/09/2022 12:24

La prénommée Samy Amimour, l’un des trois assaillants du Bataclan en novembre 2015, Kahina El H., fait partie des seize femmes renvoyées de Syrie en France en juillet, selon des sources de franceinfo qui a eu connaissance du dossier mercredi. , où elle a confirmé une information de RMC. Toutes ces femmes ont été déférées devant un tribunal de Paris en juillet et placées en garde à vue.

Kahina El H., née en janvier 1997, s’est rendue en Syrie en octobre 2014, deux mois avant les attentats de Charlie Hebdo et d’Hyper Cacher et un an avant celui du 13 novembre. Selon la dernière ordonnance de mars 2020 montrant les agresseurs au tribunal d’autorisation spéciale, elle a rapidement épousé Samy Amimour une fois en Syrie.

En décembre 2014, Kahina El H. a envoyé une vidéo à la sœur de Samy Amimour dans laquelle elle « menaçait de se rendre en France pour tuer des infidèles », selon l’ordonnance. Plus tard, elle est apparue sur une photo avec Kalachnikov. En 2015, elle a également menacé de tuer une de ses anciennes amies qui a cessé de porter le voile.

Toujours selon cet ordre, Kahina El H. a envoyé un mail à une connaissance trois jours après l’attentat de novembre 2015 pour l’informer que son mari était Samy Amimour. Dans un mail daté du 18 novembre 2015, elle lui écrit : « Je le savais depuis le début et j’ai encouragé mon mari à aller faire peur aux Français. (…) Je suis très jalouse de mon mari, j’aurai beaucoup Je veux être avec lui pour [me perdre] aussi ! (…) Je suis fière de mon mari et fière de ses mérites.

À LIRE  Yposkesi, la thérapie génique, fait une promesse révolutionnaire en France

Laisser un commentaire